Mon premier atlas Bescherelle du monde. Collectif

Mon premier atlas Bescherelle du monde.


 Tout le monde connait le Bescherelle, l’ami des petits écoliers français ? Savez-vous qu’il tient son nom d’un certain Louis-Nicolas Bescherelle (1802-1883), lexicographe et grammairien français ? Bref, depuis le 19ème siècle et la naissance du fameux manuel de conjugaison, la collection Bescherelle s’est largement enrichie. En plus des livres de conjugaison et de grammaire, la série éditée par Hatier, propose de nombreuses références (manuels, dictionnaires, cahiers d’exercices…) s’adressant aux élèves de primaire, ainsi qu’aux collégiens et aux lycéens. Par ailleurs, son champ disciplinaire s’est élargi aux langues étrangères et à la culture générale. En ce qui concerne les ouvrages destinés à la jeunesse, il faut reconnaître qu’ils sont très bien pensés. 

Mon premier atlas du monde, le manuel qui nous intéresse aujourd’hui, s’adresse aux enfants à partir de 8 ans. « L’atlas comporte toutes sortes d’informations géographiques : des cartes, des photographies, des illustrations, des données chiffrées, des textes décrivant les milieux naturels et humains. Pour lire les cartes, il faut d’abord apprendre à lire les cartes et connaître le vocabulaire du géographe ». C’est ainsi que les auteurs du manuel introduisent la première partie intitulée « Pour lire l’atlas » et comprenant 6 sections (Comment lire une carte, Les représentations de la terre, Se repérer sur la terre, Le vocabulaire du relief, Le vocabulaire des cours d’eau et Le décalage horaire entre les pays.) 


Mon premier atlas Bescherelle du monde.P6-7


Après l’introduction méthodologique, le sommaire compte 3 parties : Le monde (l’univers, les climats…), Les continents (L’Europe, l’Afrique…) et La France (le découpage administratif, les populations…). A chaque partie, correspond sa couleur d’onglet. De plus, un mini-planisphère dans le coin supérieur gauche de la page permet de se repérer au fil des pages et des espaces géographiques abordés. Les textes sont concis et illustrés avec humour. Les documents sont toujours présentés de manière très pédagogique. Enfin, au début et à la fin du livre (sur les couvertures intérieures), il y a les incontournables planches de drapeaux. 

Il existe bien d’autres atlas pour les enfants. Sans établir une liste exhaustive, on peut citer : 

  • Dans le même esprit : Mon atlas du monde chez Auzou (dès 9 ans)
  • Pour les plus curieux : Atlas des grands curieux aux éditions de la Martinière (dès 8 ans)
  • Avec une approche thématique : Le grand livre du monde chez Père Castor (dès 7 ans)
  • Pour les plus jeunes : Atlas du monde illustré chez Usborne (à partir de 6 ans)

Mon premier atlas Bescherelle du monde.P20-21


Pour réviser la géographie en s’amusant, je vous suggère les puzzles. On en trouve beaucoup dans le commerce. En ce qui nous concerne, nous avons Voyage, découvre, explore la terre, édité par Sassi (205 pièces, à partir de 6 ans), ainsi que Départements et régions de la France chez Educa (150 pièces, à partir de 6 ans). A priori, celui-ci est épuisé chez l’éditeur mais on trouve facilement l’équivalent. 

📌Mon premier atlas Bescherelle du monde. Françoise Bouron, Catherine David, Jean-Pierre Crivellari & Laurent Audouin. Hatier, 128 pages (2019)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus