Neuf vies. Peter Swanson

 Neuf vies. Peter Swanson


Après Huit crimes parfaits, voici Neufs vies. Entre les deux, il y a eu Chaque serment que tu brises (Gallmeister, 2022), mais ce polar est dans une autre veine que ces deux-là. A l’instar de Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty, le nouveau roman de Peter Swanson fait référence au chef d’œuvre d’Agatha Christie désormais intitulé Ils étaient dix

Je sais bien qu’on s’y perd dans toutes ces références numériques et je pense qu’il vaut mieux se pencher sur l’intrigue. En effet, comme dans le livre d’Agatha Christie, les futures victimes reçoivent un courrier de leur assassin. Il ne s’agit pas d’une invitation dans une île déserte mais d’une liste de noms sans autres mentions. Les destinataires ne se connaissent pas et n’ont apparemment aucuns liens entre eux. 

La liste compte 6 hommes et trois femmes. Il y a deux septuagénaires, Frank Hopkins et Jack Radebaugh, les autres frôlant la quarantaine. Jessica Winslow, agente du FBI à Albany, en fait partie. Elle flaire immédiatement le danger et s’attache à localiser tous les récipiendaires de l’énigmatique courrier. Trop tard ! Frank Hopkins, le propriétaire d’un hôtel à Kennewick dans le Maine, est retrouvé noyé sur la plage. Visiblement, il ne s’agit pas d’un accident. Quelqu’un lui a fait boire la tasse après lui avoir remis la liste en mains propres. 

Toute cette histoire a-t-elle un lien avec le lieu de ce premier crime ? Pour en savoir plus, il va falloir interroger les 8 survivants. Or, la police n’a pas encore identifié Alison Horne tandis que Jack Radebaugh refuse d’être placé sous la protection du FBI. Les autres cibles sont éparpillées aux quatre coins du pays, depuis la Californie jusque dans l’Etat de New-York en passant par le Michigan et le Massachussetts. Cela ne facilite pas la tâche des enquêteurs. Et puis, il faut ajouter les fausses pistes générées par les homonymes, dont Jay Coates, un mythomane habitant en Géorgie et qui prétend avoir reçu le funeste message. Qui sont les autres protagonistes, Matthew Beaumont, Ethan Dart, Caroline Geddes et Arthur Kruse ? Quels secrets entachent leurs passés respectifs ? 

Sans être mémorable, le roman de Peter Swanson est un polar de bonne facture, dont la lecture est fluide et rapide. L’écrivain américain applique une recette qui a fait ses preuves : des chapitres courts qui entretiennent un suspense permanent. La tension est d’autant plus palpable que la construction de l’intrigue repose sur une sorte de compte à rebours ponctué de morts. Le meurtrier aura-t-il le dernier mot ? Je vous laisse deviner ou lire le livre.

📚D'autres avis que le mien via Babelio et Bibliosurf

📌Neuf vies. Peter Swanson, traduit par Christophe Cuq. Gallmeister, 416 pages (2024)


Commentaires

keisha a dit…
Ha mais oui, j'ai lu huit crimes parfaits, sans billet. Je récidiverais bien!
Kathel a dit…
Je tenterais bien Huit crimes parfaits... pour commencer !
Anonyme a dit…
Huit crimes parfaits me tentait déjà (je l'ai offert sans l'avoir lu...) mais celui-ci m'attire peut-être encore plus ! Ce sera parfait pour une lecture de vacances.
Alex-Mot-à-Mots a dit…
Un polar de facture classique ?
je lis je blogue a dit…
C'est le même genre, ça devrait donc te plaire
je lis je blogue a dit…
C'est un cosy Mystery très agréable à lire (à part les morts bien sûr) (^_-)
je lis je blogue a dit…
Je te le recommande tout spécialement pour des vacances en bord de mer à l'automne (pour l'ambiance)
je lis je blogue a dit…
oui, c'est plutôt classique. La construction sous forme de "chapitres compte à rebours" est la seule originalité. Mais ça reste un roman policier efficace et agréable à lire
PHILIPPE a dit…
Encore un auteur qui m'est tout à fait inconnu !
Fanja a dit…
J'aime bien ce type d'intrigue pour les vacances ou pour souffler entre deux lectures plus costauds. Ce n'est jamais révolutionnaire, mais ça reste efficace et agréable en termes de plaisir de lecture.
Audrey a dit…
J'aime bien cet effet compte à rebours dans mes lectures :)
je lis je blogue a dit…
si tu aimes les romans policiers, je te le recommande
je lis je blogue a dit…
Exactement, tu as tout dis
je lis je blogue a dit…
C'est un procédé efficace pour faire monter la tension
manou a dit…
J'avais noté "huit crimes parfaits" mais je ne l'ai encore pas lu, je commencerai peut-être par celui-là...que d'auteurs à découvrir que je n'ai pas encore eu le temps de lire ! Merci pour cette chronique je vais noter ce titre-là aussi
Sandrine a dit…
Un Agatha Christie modernisé, ça me tente bien !
Electra a dit…
je l'ai lu il y a plusieurs années, je le note pour moi et mon beau-père
Géraldine a dit…
Je ne connais pas cet auteur mais ce que tu en dis me tente bien. Du suspens qui se lit bien, divertissant, c'est ce qu'il me faut.
je lis je blogue a dit…
les deux romans ne sont pas liées, tu peux commencer par l'un ou l'autre sans problème
je lis je blogue a dit…
Ah tiens, tu aimes bien Agatha Christie ? !
je lis je blogue a dit…
Tu as du lire "huit crimes parfaits" ou un autre polar du même auteur. Celui-ci vient de paraître.
je lis je blogue a dit…
oui, c'est un bon roman policier, classique et facile à lire. Ce qui est déjà beaucoup.
luocine a dit…
je sais que ce genre de polars m'ennuient. C'était déjà l cas avec Agatha Christie
je lis je blogue a dit…
Dans ce cas, ce n'est pas la peine de lire celui-ci
Sandrine a dit…
Oui, de temps en temps...
Violette a dit…
J'adore, de temps en temps, ce genre de polar. Je vais tenter de le trouver, celui-là ou l'autre.
Hedwige a dit…
Quand tu parles d’« une recette qui a fait ses preuves » et que ton enthousiasme est plus que modéré, j’avoue ne pas être tentée, mais je ne l’étais déjà pas avant de te lire, sauf que je n'avais aucune raison à donner . Alors merci pour ces bonnes raisons 😁
Aifelle a dit…
Je n'ai pas lu cet auteur jusqu'à présent ; c'est plutôt tentant, je note ce titre ou un autre si je tombe dessus. Ce serait parfait pour les vacances.
Athalie a dit…
Polar de bonne facture dont la lecture est fluide, c'est parfait ! Mais je commencerai sans doute par Huit crimes parfaits parce que dans ta note, tu évoques en plus un jeu avec les codes du polar.
je lis je blogue a dit…
moi aussi, j'aime bien. Ce type de polar ma permet de déconnecter complètement. C'est facile à lire et sans questionnements existentiels. Il n'y a qu'à se laisser porter par l'intrigue.
je lis je blogue a dit…
Ah, tiens, je n'avais pas conscience que mon avis semblait si mitigé. C'est un roman qui se lit vite et s'oublie aussi vite... mais j'ai éprouvé un vrai plaisir de lecture.
je lis je blogue a dit…
oui, en effet, c'est une lecture idéale pour les vacances
je lis je blogue a dit…
Selon mon souvenir, "Huit crimes" est peut-être plus abouti que "Neuf vies".
Sacha a dit…
Merci, je note ce conseil :-D (C'était moi l'anonyme.)
je lis je blogue a dit…
Ah, tu passais incognito ! ^_-

Posts les plus consultés de ce blog

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Les Naufragés du Wager. David Grann

A la ligne. Joseph Ponthus