La Véranda aveugle. Herbjørg Wassmo

La Véranda aveugle. Herbjørg Wassmo

La Véranda aveugle est le premier volet de la Trilogie de Tora dont l’intrigue débute au milieu des années 50. La jeune héroïne de cette saga populaire scandinave vit dans une île située au large de la Norvège où l’essentiel de l’activité économique est lié à la pêche. C’est un milieu très rude, tant au niveau du climat que des conditions de vie. Les gens sont plutôt taiseux et expriment rarement de la tendresse, même envers leurs proches. Mis à part la tante Rakel et Gunn, la jolie institutrice, les protagonistes de cette histoire ne sont pas très joviaux non plus. Le pire d’entre tous est Henrik, le beau-père de notre héroïne. C’est un vraiment un sale type, alcoolique et violent, dont l'âme a sans doute chavirée lorsqu'une blessure de guerre lui a bousillé un bras. Ingrid, la mère de Tora, se tue littéralement au travail et semble totalement anesthésiée. Son aveuglement vis-à-vis de son mari est-il volontaire ? Tora, elle, s’interroge sur ses origines. Son vrai père était un soldat allemand, ça elle ne le sait que trop bien. Mais, qu’est-il devenu ? La fillette rêve qu’il viendra un jour la sauver de la laideur ambiante. En attendant, Tora trouve quelques consolations auprès de ses amis, Soleil et Frits, et dans les livres aussi.

📝Il en faut de la pudeur et de la délicatesse pour décrire les pires horreurs en évitant les écueils du voyeurisme et du misérabilisme. Herbjørg Wassmo est également douée pour créer des atmosphères particulières, dépeindre les paysages les plus rudes et les personnages les plus énigmatiques. Le dernier paradoxe de ce roman, selon moi, tient à son style introspectif alors même que les protagonistes semblent si avares de sentiments. Fort heureusement pour le lecteur, une lumière d’espoir semble poindre à la fin du roman. J’avoue que je suis curieuse de savoir comment Tora va évoluer dans les prochains tomes, grandir et peut-être s’émanciper de son passé. Hélas, les titres des prochains tomes (La chambre silencieuse et Ciel cruel) font penser tout autre chose !

📚J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune proposée par Ingannmic (La véranda aveugle), Agnès/ Anne-yes et Nathalie (Un long chemin). Pour moi, c’était l’occasion de lire enfin l’œuvre de Herbjørg Wassmo que je ne connaissais que de nom. Son autre trilogie, Le Livre de Dina, a été portée à l'écran par le réalisateur Ole Bornedal avec dans les rôles principaux Maria Bonnevie, Pernilla August et Gérard Depardieu. 

📌La Véranda aveugle. Herbjørg Wassmo. Actes Sud, 288 pages (1987)


Commentaires

Aifelle a dit…
Je viens de lire le billet d'Ingannmic et je n'avais pas saisi que c'était une trilogie. C'est sombre, comme beaucoup de nordiques, mais c'est tentant.
keisha a dit…
Oui, je vois ça ce matin, ça sent la LC, je vais voir les avis. Sinon, j'ai déjà lu l'auteure, mais pas ce titre.
nathalie a dit…
J'allais dire "ah c'est le début d'une trilogie donc il y a un avenir et de l'espoir" mais effectivement un doute au vu des titres... même si Wassmo me fait l'effet d'aimer ses personnages et de ne pas vouloir leur infliger tous les malheurs du monde. Pudeur et délicatesse, que tu emploies, me semblent très juste. C'est finement peint.
Ingannmic, a dit…
Si tu es partante pour que nous lisions la suite ensemble, ce sera avec plaisir en ce qui me concerne... j'ai vraiment aimé ce titre, l'autrice a une manière très particulière d'écrire pour nous mettre à portée de son héroïne. Et je te recommande vivement La trilogie de Dina (dont les 3 volumes sont très courts..).
Céline a dit…
Merci pour cette belle chronique, je compte bien découvrir un jour cette trilogie.
maggie a dit…
Moi aussi, je ne connais que je de nom cette romancière, je note cette saga... Ca me tente beaucoup :-)
Kathel a dit…
Je n'ai pas lu ce roman, mais Le livre de Dina et Cent ans, oui, et beaucoup aimé les deux. Après, elle tourne souvent autour des mêmes thèmes, des mêmes lieux, il n'est peut-être pas besoin de lire toute son oeuvre...
je lis je blogue a dit…
Oui, très sombre même... mais si bien écrit
je lis je blogue a dit…
Pour ma part, j'avais plutôt entendu parler du Libre de Dina... mais il semblerait que la trilogie de Tora a fait connaître l'autrice hors des frontières de son pays
je lis je blogue a dit…
Apparemment, l'autrice s'inspire en partie de sa propre histoire. Sachant qu'elle est devenue une romancière renommée, je me dis qu'il y a un peu d'espoir pour ses personnages...
je lis je blogue a dit…
Oui, avec plaisir, si tu me laisses un peu de temps pour m'en remettre... mais on peut déjà programmer une date.
je lis je blogue a dit…
Si on programme une date pour le second volet, tu auras peut-être le temps de lire le 1er et de nous rattraper...
je lis je blogue a dit…
Oui, en effet, j'ai l'impression. Pour moi, c'était une découverte donc je ne peux pas t'en dire davantage.
je lis je blogue a dit…
Apparemment, c'est la saga qui a apporté ses premiers succès à son autrice. On parle souvent aussi du Livre de Dina
Ingannmic, a dit…
Je ne pensais pas à tout de suite non plus :). Mais on pourrait caler ça d'ici quelques semaines ? Voire à la rentrée en septembre, comme tu veux (en tous cas, je note l'idée dans un coin)..
Fanja a dit…
Il me reste encore à découvrir cette fameuse Herbjørg Wassmo. Un jour, jour.:) J'avoue que le côté sombre qui semble imprégner ses histoires ne m'a jamais précipitée vers elle, mais je la lirai un jour, par curiosité.
je lis je blogue a dit…
C'est très sombre, en effet, mais c'est un beau texte
je lis je blogue a dit…
Peut-être en juin ? Mais si tu préfères septembre, ça me va.
Ingannmic, a dit…
Juin, ça doit pouvoir se faire : le 18, 21, 24... ?
je lis je blogue a dit…
Le 21 juin, c'est parfait pour moi
Athalie a dit…
J'ai lu cette trilogie il y a trop longtemps pour que je garde le souvenir exact de ce qui attend l'héroïne, mais par contre, je me souviens bien avoir été complétement immergée dans son histoire et j'avais lu les trois à suivre. Comme pour la trilogie de Dina, d'ailleurs !
je lis je blogue a dit…
Oui, c'est prévu. Il y a une lecture commune avec Ingrid pour la suite.
Ingannmic, a dit…
C'est noté !
je lis je blogue a dit…
Moi aussi !
Agnès a dit…
Bonjour, je viens de lire La véranda aveugle que j'ai trouvé excellent. Je suis intéressée pour vous accompagner dans votre lecture du 21 juin.
je lis je blogue a dit…
J'en suis ravie (plus on est de fous...). J'ai ajouté un lien vers ta chronique de "La veranda" à la fin de mon billet. J'ai vu que tu avais prévenu aussi Ingrid. On se retrouve donc le 21 juin pour parler de la suite.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus