Qui a tué Lucy Davis ? Christos Markogiannakis

Qui a tué Lucy Davis ? Christos Markogiannakis


Je suis ravie de pouvoir ajouter enfin un écrivain grec à la liste des auteurs chroniqués sur le blog.  Avocat pénaliste, Christos Markogiannakis s’est fait connaître en France grâce à ses essais (Scènes de crime au Louvre et Scènes de crime à Orsay) et ses polars (Au 5e étage de la faculté de droit, Mourir en scène, …).

Qui a tué Lucy Davis ? est un Whodunit assez dépaysant puisqu’il nous conduit sur l’île fictive de Nissos en Grèce. Le village de pêcheurs des années 60, s’est métamorphosé en quelques décennies pour devenir un lieu de villégiature presque aussi prisé que Mykonos. Parmi les touristes les plus aisés, un petit groupe se retrouve chaque année à la période estivale où les mondanités vont bon train. C’est lors d’une des dernières fêtes de la saison, qu’une fillette découvre le corps sans vie de Lucy Davis, une journaliste anglaise bien connue du cercle d’amis. Le capitaine Markou, de la police d’Athènes, est déjà sur-place puisqu’il fait partie des convives. Selon une liste établie par la maîtresse de maison, 10 personnes avaient la possibilité d’assassiner la jeune femme ce soir-là. Reste à découvrir le mobile du meurtre. En l’absence du chef de police locale, bloqué sur le continent à cause d’une tempête sévissant sur l’île, Markou doit mettre ses congés entre parenthèses et prendre la tête de l’enquête. Il sera épaulé par Valandis Maroulas, un stagiaire en poste à Nissos. Le huis clos forcé va permettre d’élucider, non pas un, mais trois assassinats, dont un crime passionnel vieux d’une bonne quarantaine d’années.

A travers une intrigue relativement classique mais finement construite, Christos Markogiannakis rend hommage à l’œuvre Agatha Christie à laquelle il fait plusieurs fois référence. Le lecteur se laisse d’autant plus facilement embarquer dans cette enquête que les chapitres sont courts et rythmés. Il y a néanmoins des petits bémols. Le style, sans fioriture, est un peu trop sobre à mon goût. J’aurais aimé que les personnages aient plus de profondeur. L’auteur s’attarde un peu sur le paysage et l’atmosphère du lieu, ce qui me convient très bien, mais j’ai eu le sentiment d’une image superficielle, manquant là aussi de consistance.  Je suis donc un peu déçue de cette première lecture mais pas vaincue par l’expérience. Le second volet de cette série (Auteur de crimes, Plon, 2023), semble avoir cumulé d’excellentes critiques (cf Bibliosurf), de même que le dernier roman de l’auteur Omero, le fils caché (Plon, 2023).

📌Qui a tué Lucy Davis ? Christos Markogiannakis, traduit par Hélène Zervas. Editions Plon, 368 pages (2023).


Commentaires

Athalie a dit…
Trop de bémols pour que je le note, d'autant plus que Noël a considérablement augmenté ma pile à lire !
je lis je blogue a dit…
Je te comprends. Ma pile aussi s'est bien enrichie... mais je me suis quand même procuré un autre livre du même auteur car je ne voulais pas en rester là.
Pourquoi pas ... Une enquête sous le soleil des îles grecques cela ne se refuse pas 😆
Fanja a dit…
J'avais failli le lire à sa parution parce que le combo whodonut et grec était plutôt tentant, mais j'ai fini par le perdre de vue avec toutes ces autres tentations.:) Bon, a priori catégorie sympa non urgent.
je lis je blogue a dit…
Tu as tout compris !
je lis je blogue a dit…
C'est vrai que c'est très tentant, surtout en hiver ! Il y a un ou deux bémols selon moi mais j'ai quand même passé un agréable moment grâce à ce livre
Aifelle a dit…
J'ai déjà noté le nom de l'auteur sur un blog ; à l'occasion, je tenterai en bibliothèque.
La Souris jaune a dit…
Tu m'as appris ce qu'était un whodunit, merci !! Je crois bien que c'est la première fois que je lis ce mot. J'essaierai de le retenir :) effectivement on ne peut s'empêcher de penser au livre - qu'on ne peut plus nommer !! - d'Agatha Cristie, l'atmosphère grecque donne envie.
je lis je blogue a dit…
J'ai lu de bonnes critiques sur Auteur de crimes du même auteur.
je lis je blogue a dit…
C'est une sorte d'hommage à "Ils étaient dix" en effet.
Audrey a dit…
Quelques bémols mais le cadre bien que fictif me tente bien :) Merci pour cette découverte.
je lis je blogue a dit…
J'avoue que j'aimerais bien connaître ton opinion
Alex-Mot-à-Mots a dit…
Je n'ai lu que Omero, le fils caché, il y a peu. Le roman policier su rune île grecque me tentait, mais ton avis me refroidit un peu.
je lis je blogue a dit…
Qu'as-tu pensé d'Omero, le fils caché ? J'ai prévu de lire quand même la suite des enquêtes du capitaine Markou. J'ai l'impression que le second volet est réussi.

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus