Buried in a Good Book. Tamara Berry

Buried in a Good Book. Tamara Berry


Ce cosy Mystery burlesque nous conduit dans une bourgade du comté d'Okanogan, au nord de l'État de Washington, près de la frontière canadienne. Tess Harrow, célèbre écrivaine de romans policiers et citadine originaire de Seattle, est venue s’y installer avec sa fille après un divorce difficile. Elle a prévu de passer l’été dans un chalet légué par son grand-père. Le logement est très rudimentaire puisqu’il n’y a ni électricité ni eau courante. C’est le lieu idéal, selon elle, pour se ressourcer et retrouver l’inspiration. Ce point de vue est loin d’être partagé par Gertrude, sa fille de 14 ans, qui va devoir s’occuper sans portable, ni télévision, ni console de jeux ! Mais ce lieu de villégiature isolé va s’avérer bien plus animé que prévu. Dès leur arrivée, la mère et la fille sont surprises par une explosion. Cet incident révèle la présence d’un cadavre décapité et démembré qui était immergé dans le lac de la propriété. Apparemment certains pêchent à la dynamite ! Et comme si cela ne suffisait pas, elles sont confrontées à une série d’évènements bizarres, comme l’apparition d’un personnage déguisé en Bigfoot et d’animaux sauvages exotiques rodant dans la forêt. Forte de son expérience en tant qu’autrice de Bestsellers, Tess entend mener l’enquête à la manière de son héros récurrent, le détective Gabriel Gonzales. Or, il se trouve que le shérif du comté, Victor Boyd (personnage bien réel celui-ci) ressemble à s’y méprendre à son alter-égo fictif. Mais il n’apprécie pas vraiment les interventions intempestives de l’agaçante romancière dans son affaire. 

Je cherchais un roman distrayant pour l’été et facile à lire en Anglais. Les Cosy Mysteries répondent généralement assez bien à ce type de critères puisqu’ils ne sont pas trop littéraires et tiennent le lecteur en haleine (une motivation supplémentaire pour aller jusqu’au bout de l’histoire). Je n’avais jamais entendu parler de Tamara Berry avant de lire ce roman, mais ce n’est pas très surprenant puisque ses livres n’ont pas été traduits en Français. Buried in a Good Book est le premier titre de la série intitulée By the Book Mysteries. Les deux épisodes suivants, On Spine of Death et Murder Off the Books, sont parus respectivement en 2022 et 2023 aux Etats-Unis. Tamara Berry a écrit d’autres romans, sous les pseudonymes de Lucy Gilmore et Tamara Morgan, dans des genres qui ne sont pas du tout ma tasse de thé (Romances et Fell Good). Pour autant, je n’ai pas détesté son roman policier et je dois même avouer que j’ai été sensible à son humour et à sa fantaisie.  Je suis curieuse de savoir si la suite sera aussi divertissante. 

📚D’autres avis que le mien via les blogs de Meezan, Zoë et Lesa

📌Buried in a Good Book (By the Book Mysteries vol. 1). Tamara Berry. Sourcebooks, 338 p. (2022)


Commentaires

keisha a dit…
Cela me plairait bien, et en VO, cela permet de s'améliorer (si besoin est) sans tropd e mal.
je lis je blogue a dit…
oui, exactement, c'est le but.
Fanja a dit…
Un titre très motivant.^^ Pourquoi pas ? Un cosy mystery de temps à autre, c'est du bon divertissement garanti.
Miss Sunalee a dit…
Le résultat de ce billet, c'est que j'ai mis ma liste à jour, avec trois nouveaux états en deux ans de lectures (Nebraska, Maryland, Washington). (Note à moi-même: le faire au fur et à mesure).
je lis je blogue a dit…
Ravie de t'y avoir fait penser... peut-être de nouvelles idées de lecture pour moi. Je vais jeter un œil sur ta liste
Sharon a dit…
Merci pour ta participation ! Je ne connaissais pas, mais ce livre a l'air très tentant.
je lis je blogue a dit…
C'est une lecture facile et agréable
maggie a dit…
Dommage qu'il ne soit pas traduit...
Gaëtane a dit…
J'aime beaucoup lire des cosy moi aussi et effectivement la période estivale s'y prête bien 😉
je lis je blogue a dit…
Un jour peut-être...
je lis je blogue a dit…
Oui, ça fait du bien des lectures légères de temps en temps (bon, il y a des meurtres assez sanglants mais aussi beaucoup d'humour donc rien de traumatisant)
Thaïs a dit…
Je me disais qu’il fallait que je lise en anglais. J’ai commencé par les News faciles car les articles ne sont pas trop longs. Là, un livre complet, pourquoi pas mais ce va prendre du temps.
Tu aimes particulièrement les auteurs américains ou bien c’est parce que c’est un challenge ?
je lis je blogue a dit…
Ce roman est tout à fait abordable. Pour ma part, je n'avais pas lu en Anglais depuis longtemps. J'ai choisi ce roman en fouinant sur le site Fantastic Fiction. C'est vrai que cette lecture me permettait d'ajouter un titre dans le Challenge mais je trouve l'Anglais Américain plus facile.

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus