La Brigade des cauchemars, T.01. Thilliez, Dumont & Drac

La Brigade des cauchemars, tome 1


 Je connaissais le Franck Thilliez auteur de polars mais j’ignorais qu’il écrivait aussi des scénarios de BD pour la jeunesse. Or, ce premier volet de La brigade des cauchemars est une très belle découverte. La série s’adresse aux jeunes lecteurs à partir de 10 ans qui aiment frissonner un peu de temps en temps.


La Brigade des cauchemars, T.01. P4-5


Les membres de cette mystérieuse brigade des cauchemars sont Tristan et Esteban, deux adolescents âgés de 14 ans. Le père du premier, le professeur Angus, est un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil. Il dirige une étrange clinique où les patients sont soumis à un traitement révolutionnaire. Grâce à un procédé qu’il a inventé, Tristan et Estaban s’introduisent dans les cauchemars des jeunes endormis où ils acquièrent des super pouvoirs. Le temps de cette escapade dans le cerveau humain, Tritan retrouve l’usage de ses jambes et Estaban est capable de traverser les murs. Le but est de trouver la racine du mal et d’aider les patients à chasser les parasites qui troublent leur sommeil. Cette mission n’est pas sans danger et les garçons doivent absolument quitter le rêve avant que le patient ne soit réveillé. Dans ce premier tome, le professeur Angus leur demande d’entrer dans l’esprit de Sarah, une jeune fille amnésique dont les parents adoptifs sont en instance de divorce. Esteban, qui a été recueilli par le père de Tristan et qui a également perdu la mémoire, a la sensation de l’avoir déjà rencontrée quelque part. La question reste néanmoins en suspens car la priorité est de guérir Sarah de ses terreurs nocturnes. Pour nos jeunes protagonistes, c’est le début d’une étrange et périlleuse odyssée aux pays des rêves. 


La Brigade des cauchemars, T.01. P10


Franck Thilliez mène son intrigue avec une efficacité remarquable. Le lecteur entre immédiatement dans son univers et dans l’action. Les illustrations de Yomgui Dumont créent une ambiance un peu anxiogène mais pas trop perturbante non plus pour les jeunes lecteurs. Les faciès des adultes semblent taillés à la serpe tandis que les visages des enfants sont plus ronds et plus doux. Cela est d’autant plus frappant durant l’expérience onirique des protagonistes. Les couleurs utilisées par Drac renforcent le sentiment d’oppression. Les auteurs ont, par ailleurs, trouvés un système ingénieux pour mettre en avant les interventions du professeur Angus durant le voyage chimérique de ses protégés. Des illustrations sur fond noir s’intercalent entre les cases, permettant de faire la différence entre réalité et cauchemars. 


La Brigade des cauchemars, T.01. P37


Si cet album clos une première aventure, de nombreuses zones d’ombre concernant les personnages récurrents restent en suspens. Evidement, on meurt d’envie d’en savoir plus. Vivement le second tome ! La série en compte 6 à ce jour. Tous les titres de ces volumes sont des prénoms. On imagine qu’il s’agit des patients successifs de la brigade des cauchemars. Il y a également un escape book pour les jeunes lecteurs qui souhaiteraient se glisser dans la peau d’un membre de la brigade. 

📌La Brigade des cauchemars, T.01 : Sarah. Franck Thilliez (scénario), Yomgui Dumont (dessins) & Drac (couleurs). Editions Jungle, 48 pages (2021)


Commentaires

maggie a dit…
Je ne savais pas qu'il écrivait des bd aussi... J'aime bien les planches que tu montres mais l'intrigue ne m'attire pas trop...
je lis je blogue a dit…
Les dessins sont chouettes. Je n'ai peut-être pas présenté l'intrigue de la meilleure façon. Il faut la prendre comme une aventure. Les ados entrent dans l'esprit du dormeur et mènent une sorte de quête contre les cauchemars. Il y a de l'action et des rebondissements. C'est une version hybride de "L'aventure intérieure" et de "SOS fantômes".
Fanja a dit…
Franck Thilliez à la BD ? Oui, pourquoi pas, je ne m'étonne plus de rien.^^ J'aime beaucoup le travail graphique sur cet album.

Posts les plus consultés de ce blog

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Les Naufragés du Wager. David Grann

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus