Le serment. Arttu Tuominen

Le serment. Arttu Tuominen


Le serment est le premier roman d’Arttu Tuominen paru en France. En revanche, dans son pays natal, l’auteur de polars finlandais est déjà bien connu. Il a publié 8 romans à ce jour. Le serment inaugure une série dont les héros récurrents sont les membres de l’unité d’investigation judiciaire de la police de Pori, une ville située au sud-ouest de la Finlande. Dans ce premier volet, le lecteur découvre qu’un meurtre peut en cacher un autre…

A l’automne 2018, l’agent Jari Paloviita, fraîchement et temporairement promu à la tête du commissariat de Pori, est appelé sur une scène de crime dans un chalet isolé. Il y envoie son ancien co-équipier, l’énigmatique Henrik Oksman, que ses collègues surnomment le bœuf. A priori, l’affaire ne présente pas de difficulté particulière et un suspect est bouclé dans la foulée. Il s’agit d’Antti Mielonen, un SDF, qui aurait agit sous l’emprise de l’alcool. Sa victime, Rami Nieminen, était loin d’être un enfant de cœur et inspire peu d’empathie. En théorie, il ne reste plus qu’à dénicher l’arme du crime et le sort du criminel sera scellé… évidemment, dans une fiction, rien n’est jamais si simple ! De fait, il s’avère d’Antti Mielonen est un ami d’enfance de l’inspecteur Paloviita. Or, celui-ci a une dette si lourde envers son ancien camarade qu’il est prêt à risquer sa carrière professionnelle pour le disculper. Que s’est-t-il passé durant l’été 1991 ? La question est d’autant plus cruciale qu’il semblerait que Rami Nieminen connaissait déjà Antti et Jari à cette date. Ils auraient fréquenté la même école. 

Je dois reconnaître que j’ai hâte de lire le second volet de cette nouvelle série policière scandinave. Le traitement de l’intrigue est assez original et de nombreuses questions de société sont abordés dans le roman. Les protagonistes sont bien campés et Arttu Tuominen semble avoir un don pour la psychologie. Le lecteur comprend assez vite qu’il s’agit d’un premier épisode car les personnages de Henrik Oksman et Linda Toivonen, sa nouvelle co-équipière, appellent à être développés. Ces deux flics portent chacun un poids qui les rongent. J’ai envie de savoir comment ils évolueront dans les prochains tomes de la série. 

Le serment (Verivelka en version originale ou Dette de sang) a été récompensé par le Grand Prix du meilleur polar finlandais en 2020. Il a aussi été finaliste du très prestigieux Prix Clé de verre du meilleur polar scandinave en 2021. 

📌Le serment. Arttu Tuominen. Points, 456 p. (2022)


Commentaires

keisha a dit…
Chaque volume est indépendant? Je suis forcément intéressée par une bonne série nordique!
je lis je blogue a dit…
Oui, il y a une enquête par volume
Céline a dit…
Oh merci pour la découverte et pour ta participation au challenge ! un polar qui pourrait bien me plaire :)
je lis je blogue a dit…
C'est un excellent polar, vraiment.
Hedwige a dit…
Ce livre m' immensément touchée
je lis je blogue a dit…
Croisons les doigts pour que les volets suivants soient traduits rapidement !

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus