La semaine des bêtises. Cabrol & Graux

 La semaine des bêtises. Cabrol & Graux

Parmi les ouvrages favoris de mon doudou, il y a La semaine des bêtises de Mily Cabrol et Amélie Graux chez Milan Jeunesse. Nous l’avons lu en boucle pendant des mois ! Evidemment, l’histoire a tout pour plaire aux jeunes enfants car Mila, l’héroïne, accumule les bêtises tout au long de la sainte semaine ! Le lundi, elle décide de prendre un bain avec ses jouets et fait déborder des trombes d’eau dans la pièce. Le mardi, Mila veut cacher un trésor de pirates dans le jardin et écrase toutes les plantations de son papa. Le mercredi, la petite chipie a sorti tous ses jouets du placard et mis un beau désordre dans sa chambre. Sa maman n’était pas contente du tout. Les jours de la semaine défilent ainsi jusqu’au dimanche. Ce jour-là, Mila accorde une trêve à ses parents éprouvés. Du coup, il est bien difficile de lui tenir rigueur de ses sottises passées ! Les situations ne sont pas sans nous rappeler quelques souvenirs… les textes font beaucoup sourire et les dessins sont très drôles.

La semaine des bêtises est la suite de C’est pas moi c’est mon loup ! (Milan, 32 pages, rééd. 2018) qui a été récompensé par le Prix Millepages 2012 et le Prix des Incorruptibles 2013-2014 (catégorie CP). A ce sujet, il faut noter que les deux albums sont accessibles aux enfants à partir de 3 ans. Dans ce premier album, Mila fait déjà beaucoup de bêtises. Elle raconte aussi pas mal de mensonges puisqu’elle accuse toujours son loup imaginaire !  

Il existe de nombreux albums sur le même thème. Parmi les ouvrages récents, on peut mentionner Calamity Chat ! de Nicola O'Byrne (Père Castor-Flammarion, 32 pages, 2021) pour les enfants de 3 à 6 ans. Roudoudou est un chat vraiment adorable…mais qui fait beaucoup de bêtises dans l’appartement de ses maîtres : il casse un vase plein de fleurs, joue avec les pelotes de laine, griffe le canapé, etc.  Faut-il le mettre dehors pour le punir ? Il a l’air si triste qu’on est prêt à tout lui pardonner. 

Autre album paru cette année, Le rouge à lèvres de Laura Dockrill et Maria Karipidou (Talents Hauts, 40 pages, 2021) nous conte l’histoire d’un petit garçon qui fait de grosses bêtises avec le maquillage de sa maman pendant qu’elle travaille sur son ordinateur. Il se met plein de rouge à lèvres sur la bouche puis fait un gros bisou au miroir. Ensuite, notre jeune héros décide de se laisser guider par son esprit créatif et fait des dessins dans toute la maison, depuis la salle de bain en passant par la cuisine et la chambre de sa grande sœur… même le chat est redécoré en deux temps et trois mouvements… son papa, en pleine séance de méditation, n’a rien vu du tout. 

📌La semaine des bêtises. Mily Cabrol et Amélie Graux. Milan, 24 p. (réédition. 2018)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus