Urbex, T.01 : La villa Pandora. Dugomier, Clarke & Mikl

 Urbex, T.01 : La villa Pandora. Dugomier, Clarke & Mikl


Julie et Alex ont de drôles de loisirs. Ces lycéens organisent des explorations urbaines nocturnes. Cette pratique appelée Urbex consiste à se promener dans des bâtiments abandonnés comme les usines désaffectées, les anciens garages et les vieilles bicoques. Un soir, ils décident de visiter la Villa Pandora, une maison bourgeoise en ruine qu’ils ont repérée très récemment. La balade tourne court lorsque les adolescents se trouvent nez à nez avec deux apparitions fantomatiques. Le lendemain, Alex interroge un commerçant du quartier au sujet des éventuels habitants de la vieille maison.  Or, le bonhomme est sûr que ladite demeure a été démolie 5 ans plus tôt ! En se rendant sur les lieux, force est de constater qu’il n’y a plus qu’un terrain vague et que les photos prises la veille sont ratées. Le soir même, lorsque nos héros retournent sur-place, la baraque est pourtant bien là ! Pour Julie et Alex, c’est le début d’une aventure ésotérique qui sera riche de surprises plus ou moins agréables. 


Urbex, T.01 : La villa Pandora. Dugomier, Clarke & Mikl . P3


Ce premier volet de la série apporte plus de questions que de réponses. Qui sont les jumelles qui hantent la bicoque abandonnée ? Pourquoi la maison disparait-elle pour réapparaître à la faveur de la nuit ? Bien d’autres questions encore se profileront au fil du récit. Deux tomes d’Urbex sont parus à ce jour et j’ignore pour l’instant si la série est terminée. En tout cas, la fin du premier album annonce de nouvelles surprises à venir. 


Urbex, T.01 : La villa Pandora. Dugomier, Clarke & Mikl - P4-5


Urbex s’adresse aux enfants à partir de 12 ans et surtout aux lecteurs qui aiment se faire un peu peur. Pour différentes raisons, il me semble difficile de le recommander à un public plus jeune. Le vocabulaire ne serait pas adapté et l’intrigue est complexe. De plus, les sujets abordés pourraient les perturber (le harcèlement scolaire, la maladie mentale, la pédophilie, etc.) même s’ils sont abordés avec précaution. Enfin, le livre est hanté par des esprits malfaisants et peu effrayer les âmes sensibles. Si on respecte la consigne liée à la tranche d’âge, la bande dessinée de Dugomier, Clarke & Mikl et parfaitement fréquentable. Elle a d’ailleurs été récompensée par le Prix des Collèges au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême 2022. A la maison aussi, elle a été très appréciée. Vivement le second tome (Douleurs fantômes, Le Lombard, 2022) !


Urbex, tomes 1 & 2


📌Urbex, T.01 : La villa Pandora. Vincent Dugomier (scénario), Clarke (dessins) & Mikl (couleurs) Le Lombard, 56 pages (2021)

Commentaires

Fanja a dit…
Je ne suis pas trop histoires de fantômes mais ça semble une série sympathique à recommander aux plus jeunes.
je lis je blogue a dit…
Oui, ça plait bien aux enfants et aux ados qui aiment se faire un peu peur. La BD est conseillée à partir de 12 ans. Effectivement, Il y a quelques éléments compliqués et/ou perturbants pour les plus jeunes.
Je ne suis pas très BD non plus mais merci pour la découverte.
je lis je blogue a dit…
On ne sait jamais...
Audrey a dit…
Adorant les histoires de fantômes et intriguée par cette bâtisse qui disparaît et apparaît, la série me tente beaucoup :)
je lis je blogue a dit…
Bonjour Audrey. Dans ce cas, la série devrait te plaire, en effet. Il y a des planches glaçantes comme on les aime !

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus