Brandebourg. Juli Zeh

Brandebourg. Juli Zeh


Cet imposant roman de plus de 600 pages est paru en Allemagne en 2016 (sous le titre de Unterleuten) avant d’être traduit en français en 2017. Unterleuten (littéralement « parmi les gens ») c’est le nom d’un village fictif du Brandebourg, situé à moins d’une heure de Berlin en voiture. 

Vingt ans ont passé depuis la chute du mur mais les vieilles querelles entre habitants du bourg perdurent. A cela s’ajoute l’arrivée de néo-ruraux, des Berlinois qui n’ont pas connus les vicissitudes de l’ex-RDA, et un projet de champs d’éoliennes sur le territoire de la commune. 

Ce Clochemerle tragico-comique se présente sous la forme d’un roman choral où chaque personnage peut exprimer son point de vue et apporter une lumière différente sur les évènements. Juli Zeh aborde ainsi de nombreux thèmes sans pesanteur : politique, écologie, famille, etc.  

Le lecteur est tenu en haleine de bout en bout en particuliers grâce à une affaire de meurtre remontant aux premiers jours de la réunification. Par ailleurs, la tension entre les protagonistes monte crescendo et il apparait assez vite que l’histoire ne pourra se clore que par un nouveau drame. 

Parmi les extraits de recensions publiés sur le site Internet de l’éditeur, j’ai lu que le roman de Juli Zeh ferait une excellente série télévisée. Il est vrai que la galerie de personnages hauts en couleurs, les intrigues perpétuelles et les nombreux rebondissements se prêteraient bien à une adaptation pour le petit écran. 

📌Brandebourg. Juli Zeh. Babel, 608 p. (2022)


Commentaires

keisha a dit…
Pourquoi pas, je lis trop peu d'auteurs allemands.
Brize a dit…
Très contente de lire ton avis positif sur ce roman, repéré depuis sa publication (de l'auteur, j'ai déjà lu plusieurs romans, mon préféré restant le premier avec lequel je l'avais découverte : "La fille sans qualités"), mais j'avais peur de m'ennuyer un peu dans cette longue chronique d'une petite ville. Je note que cela n'a pas été le cas pour toi !
keisha a dit…
(j'ai l'impression que les commentaires n'arrivent pas, ça m'arrive aussi)
Bref, ce livre m'intéresse, et il est disponible à la bibliothèque, l'occasion de lire un peu plus de romans de ce pays
je lis je blogue a dit…
Oui, tu devrais, c'était une excellente surprise pour moi en tout cas. J'adore les romans chorales et les Clochemerle et l'auteur aborde de nombreux sujets qui permettent d'en savoir un peu plus sur l'Allemagne.
je lis je blogue a dit…
Merci, c'est bon à savoir. J'envisage de lire d'autres romans de cette auteure justement. Je note donc "La fille sans qualité"
je lis je blogue a dit…
Ils arrivent bien mais il y a une modération. Du coup, ils ne sont pas publiés instantanément.
Fanja a dit…
C'est un roman adéquat pour les pavés de l'été en effet.^^
je lis je blogue a dit…
Et oui, absolument !

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus