La bête. Frank Pé & Zidrou

La bête. Frank Pé & Zidrou


 Tout le monde connait l’animal imaginaire créé par André Franquin en 1952 ? Mais si, vous savez, le Marsupilami, ce drôle de singe jaune avec une queue démesurée ! Originaire de Palombie (un pays fictif d’Amérique du Sud), il a fait ses premiers pas dans Spirou et Fantasio, avant d’avoir sa propre série et même sa maison d’édition personnelle (Marsu Productions). Frank Pé, l’illustrateur de la fameuse série Zoo a décidé de lui redonner vie avec l’aide du scénariste Benoît Drousie, dit Zidrou. Néanmoins, les auteurs ont bien précisé que leur bestiole ne ressemblerait pas tout à fait au « Marsupilamus franquini ». Il ne s’agit donc pas d’un spin-off ou d’une préquelle. Leur univers est très différent de celui de Franquin, plus réaliste et plus noir aussi. 


La bête. Frank Pé & Zidrou. P6-7


Nous sommes en novembre 1955. Un cargo accoste dans le port d’Anvers. Sa cale est un véritable cimetière animalier. Le capitaine explique à ses employeurs que l’équipage a été retardé par de nombreuses avaries. L’eau et la nourriture ont été rationnés au profit des hommes. Néanmoins, l’un des animaux a survécu à la pénurie. Les trafiquants devinent qu’il fera leur fortune car son apparence est très singulière. Il s’agit sans doute d’une espèce inconnue en Europe. Mais le Marsipulami a de l’instinct et il échappe rapidement à ses tortionnaires. Affamé et affaibli, il parvient à filer jusque dans la banlieue de Bruxelles. Il est recueilli par François, un petit garçon écorché vif qui porte secours à tous les animaux croisant son chemin. Sa maison est une véritable arche de Noé. Il y a là un cheval alcoolique, un chien à trois pattes, un dindon qui se prend pour un coq, un aigle qui ne sait pas voler, un couple de ragondins énamourés, un chat péteur, un marcassin, une salamandre, une couleuvre… bref, une véritable famille d’adoption. D’ailleurs, la solidarité se développe très vite au sein de ce petit refuge douillé, à l’abri de la cruauté des hommes. Pas pour longtemps, malheureusement…

Cet album a remporté le Prix Albert Uderzo du meilleur dessin en 2021, un titre non usurpé. Les planches sont absolument superbes. 


La bête. Frank Pé & Zidrou. P104-105


📌La bête. Frank Pé & Zidrou. Dupuis, 156p (2020)


Commentaires

tadloiducine a dit…
Encore une oeuvre qui figure dans ma LAL... et qu'il faudra que je me décide à traquer en bibliothèque parisienne un jour...
Merci!
(s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
je lis je blogue a dit…
Keisha m'a convertie. J'ai enfin renouvelé mon inscription à la bibliothèque. Celle de mon quartier a beaucoup évolué depuis le temps où je la fréquentais. On peut même télécharger des ebooks !

Posts les plus consultés de ce blog

Une saison pour les ombres. R.J. Ellory

Les Doigts coupés. Hannelore Cayre

Le bureau d'éclaircissement des destins. Gaëlle Nohant

Neuf vies. Peter Swanson

A la ligne. Joseph Ponthus